105 kms de l’Ultra Trans Aubrac : J-5

L’échéance se rapproche et c’est dans un état de grande fébrilité, dans tous les sens du terme, que j’aborde cette épreuve. Fébrile je suis car je ressens un grand état de faiblesse depuis dimanche : j’ai dû chopper un truc qui m’a complètement vidé de mon énergie. Chat dans la gorge, quelques frissons.

2016 vraiment

Mais très fébrile et excité à l’idée d’arpenter ces sentiers, ces plateaux magiques. L’Aubrac c’est quelque chose !

Alors je résumerais ce post à travers trois mots : Inconscience / Constance / Espérance.

Inconscience :

Quand on s’apprête à (re)courir un Ultra de plus de 100 kms oui il y a forcement une dose d’inconscience au sens de « ne plus ressentir la souffrance que l’on va vivre » ou encore « ne plus ressentir la souffrance déjà vécue ». La lecture de mon récit l’année dernière m’a permis de me remémorer le fait que j’avais souffert à un point … que j’avais oublié ! Finalement notre cerveau est très bien fait il érode les souvenirs de souffrance, en tous cas physiques. Oui je me souviens d’avoir été en hypothermie à Laguiole et être à deux doigts d’abandonner si je n’avais pas eu de sac de change, oui je me souviens de ces regards dans le vide de traileurs exténués à l’arrivée comme le mien, ce corps cabossé. Je me souviens mais ne ressens plus !

Constance :

Avec constance ma préparation a été effectuée. A l’instar de celle produite pour la SaintéLyon. Toujours la même routine :

1/ des séances matinales de 5h30 à 7h30 à jeun.

2/ en endurance fondamentale sur les sensations.

3/ durée : environ 2 heures.

4/ terrain de jeu : le trottoir de ceinture de la grille du Parc des Buttes Chaumont.

Pas de « séances dures » de type VMA ou seuil.

Bilan kilométrique : environ 9 heures / semaines soit environ 90 kms de moyenne.

Oui je suis mieux préparé que l’année dernière au vue de …chiffres mais seulement de chiffres.

tableau bilan

Espérance :

Le départ a encore lieu à 6 heures du matin. Et j’espère terminer en moins de 15 heures cette année c’est à dire au coucher du soleil et ne pas avoir à rallumer ma frontale.

Ma femme sera de l’aventure cette année…en voiture avec le road book sur le siège du passager. J’espère la voir à de maintes reprises sur le parcours.

Et pour finir j’espère me régaler chez Bras à Laguiole, pour la récompense…

 

 

 

11 réflexions sur “105 kms de l’Ultra Trans Aubrac : J-5

    1. Pas comme l’année dernière dégustée avant la course. Là je vais un peu attendre, avec le froid que je me suis choppé j’ai le ventre un peu patraque. Je recouvre bien la forme depuis hier. En revanche je ne suis pas sûr que c’est le type de viande servi chez Bras, le trois étoilé, à Laguiole. En revanche, je me réserve une belle côte de bœuf maturée 6 semaines de race Simmental à mon retour sur Paris la semaine prochaine c’est sûr…mon boucher de la rue Montorgueil est le meilleur pour ça !

  1. Tous mes encouragements pour cet Ultra, en espérant que le petit coup de mou de ce dimanche aura complétement disparu en voyant l’Aubrac. Si on peut te suivre sur le net et/ou t’encourager par sms dis le nous.

    1. Merci à toi. Je me remets tout doucement…j’ai failli y aller ce matin et puis non. Le nez coule toujours un peu mais au niveau forme physique je ne suis pas loin de retrouver ma baseline d’avant. Il n’y a pas de live trail sur cet Ultra… aucun moyen en dehors des messages que j’enverrai, peut être, sur mon mur FB. Ce qui est sûr c’est que je le ferai si je suis finisher.

    1. Tu rigoles mais il y a deux ans il y avait un ravito surprise au pied de son restaurant concocté par le chef pâtissier de Bras… non renouvelé l’année dernière lors de ma première inscription ;-(( C’est pour ça que cette année je me suis dit qu’il fallait assurer la réservation !

    1. Ouais bof. J’ai été moins constant que pour la STL. Cette année plutôt 5 séances de moyenne contre 6 à 7 l’année dernière. Et puis une fois que tu es dans le rythme ce n’est pas compliqué de se réveiller et d’aller courir. On en a besoin.

  2. PhilippeG-521

    Avec 9h de course par semaine, 90km, je suis confiant pour toi Greg, ça va le faire, tu finiras et mieux que l’an dernier 🙂
    Moins de 15h => c’est dans la poche 😉
    (Tu as quand même une augmentation de 50% de volume d’entraînement…)
    Bon déplacement et un bon ultra !

    1. J’espère. J’ai effectivement assez confiance notamment lorsque je compare mes enregistrements de mes sorties de la période de tapering de l’année dernière à celles de cette semaine j’ai gagné en économie de running de manière assez significative. En fait les seules choses qui me feront arrêter : les blessures et accidents. Sinon concernant mon état de forme physique je suis au top.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s