SaintéLyon 2015 : le matériel et les temps de passage prévus.

On est dans le vif du sujet. Après vous avoir fait part sur deux posts (le premier et le deuxième) de ma préparation il était temps de vous faire partager dans quelles conditions j’envisageais de prendre le départ et mes objectifs de chronos aux différents ravitos.

LE MATÉRIEL :

 

C’est assez simple, c’est presque comme l’année dernière.

Une seule couche : maillot de corps de marque FALKE. Cette marque me suit sur toutes mes épreuves sportives. J’ai toujours exactement le même textile sur toutes mes courses soit en manches courtes soit dans le cas de la STL, en manches longues. Ce textile est composé de 95% Polyamide et 5% Élasthanne, il est fin comme…un maillot de corps pour aller dormir.

Deux Buffs : un pour la tête, un autre pour le cou.

Un collant long de marque FALKE (le même que celui que j’utilise depuis ma première STL).

Chaussettes FALKE : j’ai un peu changé avec le temps. Lors de ma première STL je prenais la grosse paire de chaussette winter. Finalement c’est inutile je prend le même modèle de chaussettes que j’utilise été comme hiver.

2 Paire de gants : hyper important. Une paire en coton de couleur orange criard et je les doublerai en dessous d’une autre paire style « gants de soie ».

Ce qui est nouveau cette année !! NEW

Nouvelle frontale Petzl TIKKA RXP : celle dont l’intensité de lumière évolue en fonction de la lumière ambiante. J’y gagne en légèreté et également en intensité notamment par rapport à ma vieille Myo RXP  (qui aura fait 4 STL quand même) avec laquelle j’avais quand même quelques problèmes de Lumens (pas suffisants à mon goût).

La paire de pompes :

Alors Hokka One One : sure ! Mais laquelle ? Je vous au fait part de mes états d’âme sur mon dernier post : Speed Goat or not Speed Goat that is the question !!!!

Et bien après avoir encore couru ce matin lors d’un footing de tapering avec les vieilles Rapa Nui (STL 2014)…autant le dire je pense qu’elles vont reprendre du service dimanche prochain malgré les 25 gr de plus à la balance.

Ce qu’il est inutile de prendre :

La deuxième couche : inutile si ce n’est pour contribuer au chiffre d’affaire de l’industrie du textile.

Troisième couche : inutile puisqu’il ne pleuvra pas.

Sac à dos ? : inutile. La STL ce n’est pas une randonnée autour du Mont Blanc.

Poche à eau ? : inutile. Les ravitos sont suffisamment proches et la STL ce n’est pas le marathon des sables.

Bien sûr j’aurai ma couverture de survie dans une petite poche de mon collant.

Nourriture ? : Je ferai le même commentaire que pour la poche à eau…inutile. Cela dit je prendrai un gel de secours à ingérer lors des 10 derniers kms après Chaponost.

La stratégie de nutrition de course :

Deux règles fondamentales :

1/ « A TOUS les ravitos, tu t’arrêteras ! »

2/ « Une boisson de couleur marron, sucrée et caféinée, systématiquement et sans te poser de question, tu boiras ! »

J’aurais préalablement bien secoué la bouteille car il faut que je la dégaze (les bulles, mon estomac n’aime pas trop) Je ne citerai aucune marque car cela semble agacer/stimuler beaucoup de lecteurs. C’est une boisson que je ne bois que 3 fois par an / c’est à dire lors de mes ultra exclusivement.

3/ Manger quelques morceaux de bananes à partir de St Catherine.

4/ Et s’il y a des tartelettes Diego à partir de St Genou : Yummyyyy !!

Les temps de passage : 

RAPPEL DE LA STL 2014

STL 2014 temps de passage

LE PROJET STL 2015

STL 2015 projet.jpg

Donc, globalement je prévois les mêmes temps de passage que l’année dernière jusqu’à Chaponost et ensuite j’entends que mon entraînement (à priori meilleur cette année…mais c’est pas sûr) me permette de moins décélérer sur les 10 derniers kilomètres. Bon…j’essaierai d’arriver 5 minutes plus tôt à Chaponost (ça c’est dans les rêves les plus fous) car la marge est ensuite très étroite pour obtenir la SaintéLyon d’Or (moins de 7h 45min).

STRATÉGIE DE COURSE :

TROISIÈME RÈGLE FONDAMENTALE :

« Dès le départ les autres coureurs, te dépasser tu laisseras…et à partir de St Genou tu les déposeras. »

En effet il NE FAUT EN AUCUN CAS PARTIR TROP RAPIDEMENT…et résister à cette tentation surtout lorsque l’on se sent pousser des ailes parce que l’on a de bonnes sensations.

Et pour se faire j’ai une méthode : NE PAS DEPASSER 80% de sa FC Max même lors des montées. J’avais fait une vraie bêtise lors de mes premières STL en montant dans les tours lors des premières montées. C’était une vraie bêtise de vider ses réserves de glycogènes en se mettant dans le rouge dès le départ.

Bon ben…y’a plus qu’à. Tout est joué d’ores et déjà et il faudra faire attention de ne pas se blesser en cours de route.

Hâte d’y être !!!!

 

9 réflexions sur “SaintéLyon 2015 : le matériel et les temps de passage prévus.

  1. La météo semble très clémente (4°C la nuit du 5 au 6) pas de pluie ni d’humidité. Bravo pour l’achat de la nouvelle frontale, tu me diras si elle dure toute la nuit … enfin toute ta course! Pour ma part je vais devoir jouer entre les accus et des piles, ma Led Lenser, un vrai phare mais elle ne dure pas (3H max).
    Je me pose la même question sur le sac, car je n’ai pas souvenir d’avoir beaucoup bu et il est vrai que les ravitaillos sont très très bien fournis, mais pour une première je vais faire ‘safe’ avec un Camelbak.

    1. Alors juste un petit camelback pour la poche à eau avec du sucre : franchement pour la nourriture cela me semble inutile. Et je regrette un peu qu’il ne fasse pas plus froid. Pour la frontale en principe je règle l’intensité pour avoir une autonomie de 8 heures, cela devrait le faire.

      1. Mon plus gros problème a été de trouver un bon réglage pour ma montre Suunto, j’ai du peaufiner les réglages pour avoir une durée de 14H. Je pense avoir trouvé le bon réglage, le froid est le plus contraignant.

  2. Quand l’expérience parle … préparation et préparatifs….. Ça devrait donner quelque chose de très très intéressant cette année surtout avec cette météo clémente 😎
    Go Grego Go ! 🤗

    1. Impossible mon grand tu le sais bien. Pour toi comme pour moi impossible de ne pas tout disséquer, analyser, découper, cogiter, rationaliser… 🙂

  3. Ping : SaintéLyon 2015 : le résultat en bref | Grégo On The Run

  4. Ping : SaintéLyon 2015 : le récit | Grégo On The Run

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s