Trail : du matériel de la tête aux pieds, une question de poids.

Une fois n’est pas coutume : on va traiter de matos.

Un post sur deux accessoires qui m’ont causé pas mal de fil à retordre lors des mes précédentes courses de type trail : les chaussures et les lunettes. Commençons par ces dernières.

Lors d’un trail le soleil n’est juste pas mon ami. Ma peau et mes yeux sont hyper sensibles aux rayons du soleil. J’ai une tolérance qui est très sensiblement inférieure à la moyenne. Une kératite (infection de la cornée) qui m’a contraint à demeurer en chambre noire pendant trois jours quand j’étais ado (la lumière d’un simple briquet m’était insupportable), a causé des dommages qui font que depuis lors j’ai une sensibilité à la lumière qui est beaucoup plus forte que la moyenne. Quant à ma peau, mon capital génétique fait que j’ai une propension à avoir systématiquement des coups de soleil sans protection. Donc sur ce dernier point pas de problème : écran total XXL. En revanche pour les yeux c’est plus compliqué.

Les Yeux :

OAKLEY vs LOUBSOL

En mars dernier en ayant en ligne de mire l’UTA (Ultra Trans Aubrac) je décide d’acquérir une paire de lunettes de soleil pour la pratique du trail. Je me rends chez mon revendeur préféré qui me conseille une paire de lunette OAKLEY avec verres photochromiques. Cela me coûte un bras. Mais mon tort est de n’avoir fait aucune recherche ni due diligence d’aucune sorte au préalable, donc j’ai l’habitude de faire confiance et je vais m’en mordre…le bras.

Lunettes OAKLEY radarlock
Lunettes OAKLEY radarlock

En effet lors des premiers tests je suis extrêmement gêné par les branches qui me font un mal de chien sur les tempes. En fait durant plus d’une semaine je me vois contraint chaque jour de faire une séance d’assouplissement des branches des lunettes avec les mains, en prenant la précaution de ne pas non plus aller trop vite de peur de les casser.

Néanmoins je porterai cette paire de lunettes lors de la X-Alpine. Elles sont assez lourdes sur le nez et je me plains à plusieurs reprises de la pression qu’elles continuent d’exercer sur mes temps.

Et puis un jour… Loubsol est arrivé.

LOUBSOL SYNCHRO POLARISANT
LOUBSOL SYNCHRO POLARISANT

Dans le cadre d’un partenariat entre la Runnosphère il est proposé à ses membres de tester des lunettes de la marque française (oui soulignons-le) Loubsol.

Je jette mon dévolu sur la paire LOUBSOL SYNCHRO (polarisant).

Et là révélation dès la réception de la paire de lunette : le poids de celles-ci ! Un poids plume. Comparaisons du poids entre les deux paires de lunettes ci-dessous : à ma gauche la paire de lunette Oakley =>> 24 g à la pesée. A ma droite la paire de Loubsol Synchro Polarisant =>> 18 g à la pesée !

20151031_135123
OAKLEY
20151031_135141
LOUBSOL SYNCHRO POLARISANT

Portée, la paire de Loubsol se révèle hyper confortable comparée à la paire de Oakley.

Finalement j’ai porté cette paire de Loubsol durant toute ma grande randonnée dans le Parc National du Mercantour cet été et elle deviendra de facto ma paire de lunette pour mes trails à venir. Et quant à ma paire de Oakley franchement je ne sais pas trop quoi en faire…

Les pieds maintenant

HOKA ONE ONE vs HOKA ONE ONE =>> La Rapa Nui est morte, Vive la SpeedGoat !

En fait la génération des Rapa Nui se renouvelle et laisse la place à la génération SpeedGoat. J’avais été ravi par les Rapa Nui. Je les avais acquises une semaine avant ma dernière SaintéLyon souffrant beaucoup trop de la plante des pieds avec les Inov8 : légères mais traumatisantes. Et lors de la STL qui suivit ce fut la révélation. J’avais enfin trouvé une paire de chaussures qui conjuguait à la fois légèreté et forte protection contre les chocs et impacts des aspérités des sentiers.

Hoka One One Rapa Nui : 310 g à ma gauche.
Hoka One One Rapa Nui : 310 g à ma gauche.
SpeedGoat : 284 g à ma droite
SpeedGoat : 284 g à ma droite

Cela fait maintenant plus de deux semaines que j’ai fait la transition de la Rapa Nui vers la Speed Goat : essai concluant. Je regrette juste que la SpeedGoat ait un côté un peu plus « mou » (amorti) que la RapaNui mais force est de constater qu’en contrepartie elle est plus confortable. Normal, on n’a rien sans rien.

Le but de ce post était juste de vous donner mon ressenti sur du matériel que je valide. Pour les caractéristiques plus techniques je vous renvoie à d’excellents articles sur le côté technique à la fois des lunettes Loubsol avec verre photochromique ainsi qu’à la paire de SpeedGoat.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s