Prépa Marathon de Chicago : quelles chaussures ?

Le marathon c’était en octobre. Les mois qui ont précédé j’ai eu la chance de tester deux paires de runnings dans le cadre d’un partenariat entre la runnosphère et les deux marques concernées.

J’ai exclusivement utilisé ces deux paires de chaussures depuis le mois de juin. Les voici :

Les Saucony Ride 7.

Les Speedform Apollo d’une marque encore méconnue en France : Under Armour.

Ces deux paires de chaussures sont un peu aux antipodes l’une de l’autre.

La paire de Saucony est plus traditionnelle avec une semelle épaisse au gros amorti : plus de 250 grammes

La paire d’Under Armour est une paire hyper légère : moins de 200 grammes officiellement et celles que j’ai utilisées sont à 180 grammes sur ma balance.

20141002_195642_Square des Groues

Je ne veux pas vous parler technique de design de la chaussure avec des termes que je ne maîtrise pas ; les sites des marques en question le feront bien mieux. En revanche je vais vous parler de mes sensations lors de mes sorties runnings avec ces deux paires aux pieds.

Pour ma préparation j’ai bien utilisé alternativement les deux. Je crois que c’est un élément important pour prévenir les blessures de ne pas avoir toujours la même paire aux pieds.

A noter que j’ai une foulée médio/avant. Bref cela veut dire que je n’attaque pas par le talon. Je suis un ancien adepte de l’attaque de talon reconverti en attaque avant du pied. Cette transition m’a demandé presqu’un an et m’a valu une fracture de fatigue. Depuis je ne peux plus revenir en arrière, je suis conditionné à courir plutôt sur l’avant avec … l’apparition de nouvelles douleurs. J’ai notamment le talon d’achille qui me tiraille un peu alors que c’était une douleur totalement inconnue lors de ma période « attaque talon ».

Revenons aux deux paires :

La Saucony Ride 7 a une « sacré semelle compensée ». Elle fait partie des chaussures que je qualifierais de « traditionnelles à gros amorti ». On ne sent aucune aspérité sur la route. On a la sensation d’être sur un coussin d’air. L’intérieure de la chaussure est très confortable, une vraie charentaise. Les pieds sont au chaud.

Semelle de la Saucony
Semelle de la Saucony

La Speedform Apollo a une semelle surprenante, comme une seconde peau. Elle me fait penser aux Vibram 5 fingers. Le design de la chaussure ne ressemble en rien à ce que j’ai pu tester jusqu’à présent. Une simple membrane recouvre tout le pied. On dirait que l’on chausse une chaussure de gymnaste ou de celle d’un danseur. Cela dit il y a bien une semelle, juste ce qu’il faut pour protéger la plante du pied. Attention les cailloux ne passeront pas inaperçues.

20141002_195824_Square des Groues
Semelle de la Under Armour

Les sensations ?

Saucony Ride 7

C’est une chaussure qui m’a convenu lorsque j’avais besoin de « reposer mes pieds » après des séances où je sentais que mes petits osselets avaient besoin de confort et de répit.

Speedform Apollo Under Armour

Une bête de course. Des sensations hors norme. On est « proche du sol », comme une seconde peau. Il faut un temps d’adaptation car le chausson n’est pas des plus confortables, mon petit orteil droit a subi quelques échauffements au début. Il faut « faire la chaussure ». En revanche les sensations de vitesse, de légèreté procurent une satisfaction immense.

Je les ai adoptées pour Paris Versailles / le Semi marathon de Lyon et j’ai couru le marathon de Chicago. Bref, je ne peux plus m’en passer…

Avantages / Inconvénients des deux paires :

Evidemment les inconvénients sont un peu le revers de la médaille de leur qualité.

Saucony Ride 7

Les principaux avantages : Excellent amorti / Confort maximal

Les inconvénients : Pas assez de dyamisme / Lourdes

Pour qui ?

Les coureurs débutants qui ne veulent pas se blesser.

Les coureurs qui sont « plutôt lourds ».

Les coureurs qui ont besoin de soulager et épargner leurs pieds après des séances en chaussures minimalistes.

Pour un trail « rapide » avec 50% de bitume et des sentiers secs telle que la Saintélyon, elles peuvent tout à fait tirer leur épingle du jeu.

Speedform Apollo Under Armour

Les principaux avantages : Super dynamique / Sensation d’une seconde peau

Les inconvénients : Pas très confortable … mais à part ça je ne vois pas.

Pour qui ?

Les coureurs ayant une attaque milieu / avant.

Les coureurs qui sont « plutôt léger » et qui veulent faire un chrono.

Les coureurs aguerris. Je ne conseillerai pas cette paire à un débutant.

Bien entendu ces chaussures sont exclusivement adaptées au bitume et à la piste. Attention aux marrons et gros cailloux, cela peut faire mal.

Conclusion :

Pour moi les Speedform Apollo ont été une véritable découverte. Avec cette paire j’ai battu mon record sur Paris Versailles, le Semi de Lyon et inscrit mon meilleur temps sur marathon. J’y suis donc très attaché 🙂 Mon avis est donc peut être un peu biaisé.

Les Speedform Apollo en actions sur trois courses !

Les Speedform Apollo sur Paris Versailles
Les Speedform Apollo sur Paris Versailles
Les Speedform Apollo sur le semi marathon de Lyon
Les Speedform Apollo sur le semi marathon de Lyon
Les Speedform Apollo sur le marathon de Chicago
Les Speedform Apollo sur le marathon de Chicago

Une réflexion sur “Prépa Marathon de Chicago : quelles chaussures ?

  1. J’aime bien cette « opposition de style », surtout que je suis dans la même démarche en ce moment : des chaussures légères et réactives pour les séances intenses et rapides, sur la piste ou la route (Skechers GoSpeed, NB MR00) et Hoka / Triumph pour les footings, les sorties longues en forêt.

    Ma Triumph est d’ailleurs encore plus amortie que la Ride (les « chiffres » des épaisseurs de semelle parlent d’eux même) et ça fait vraiment du bien de se balader en étant comme dans des chaussons pour accumuler les kilomètres, éviter de solliciter continuellement certaines parties du corps 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s