Saintélyon 2013 : en ligne de mire

Et bien l’épreuve sur glace approche. J’ai mal dormi cette nuit. J’avais des pensées existentielles du style : « Asics Trabuco » or not « Asics Trabuco » that is the question. « Troisième couche Gore Tex » or not « Troisième couche Gore Tex » that is the question.

Chaînes Yaktrax or not Chaînes Yaktrax : there is no question =>> take your Yaktrax et ferme la !

C’est bizarre qu’une épreuve de course à pied m’empêche de dormir surtout à 5-6 jours de l’échéance. Mais il faut dire que c’est une épreuve très surréaliste. Elle m’attire autant que le marathon de New York, c’est pour dire ! Et je vous devais une analyse technique de mes deux précédents marathon de New York…et bien rien n’y fait cela sera pour plus tard. Pour l’instant je suis un peu focalisé sur la Saintélyon.

Bon j’avais projeté depuis septembre dernier courir le raid individuel de 75 kms avec mon ami, un certain homme du paléolithique. Malheureusement lors d’une de ses dernières sorties il a croisé un animal féroce qui l’a contraint à courir très vite si bien qu’il s’est déchiré un muscle. Donc au lieu de courir la Saintélyon il a préféré rester tapi dans sa caverne. Mais ce n’est que partie remise n’est-ce pas Phil ??

Bon je ferai cavalier seul cette année comme pour les précédentes éditions, quoique …. je croiserai   je serai croisé par Juju (de la tribu de ceux qui mangent des cailloux au nutella). On a pour habitude de toujours se rencontrer de manière impromptue sur une course au beau milieu de milliers de coureurs (STL 2011, STL 2012 et Runinlyon 2013). Et j’ai toujours pour habitude de le laisser me dépasser car je suis quelqu’un de bien élevé.

TABLEAU ANALYTIQUE DE MES TROIS PRÉCÉDENTES SAINTELYON….EN ATTENDANT DE REMPLIR LA DERNIÈRE COLONNE

 

tab synthese SAINTELYON

 

Alors qu’attendre cette année de cette Saintélyon si ce n’est que pour obtenir le bronze il va falloir la terminer en moins de 10 heures…et comme je l’ai courue l’année dernière en 9h 00 min 22 s « (Sainté de bronze » ratée pour 22 secondes mais oui !) et qu’il y a 5 kms de plus (et donc au moins 40 minutes à rajouter au compteur) cela devrait être jouable mais cela sera très serré !!!!

Donc il ne faudra pas se blesser comme en 2010 (récit de ma première saintélyon, c’est aussi mon premier billet de blog snif !!!) où je n’avais que 7 mois de course à pied dans les jambes et 121 kms courus seulement les 5 semaines précédentes (cf. mon jolie tableau d’art contemporain ci-dessus).

Cette année j’ai le compteur des kms (sur 5 semaines) qui a franchi les 200 kms, plus mon meilleur chrono au marathon le mois précédent, donc on va dire que sauf accident j’ai bon espoir de la terminer en moins de 9h45.

Voilà, l’objectif est donné, maintenant je vais aller farter mes chaussures.

5 réflexions sur “Saintélyon 2013 : en ligne de mire

  1. Mes parents te remercient. Je crois qu’ils ont fait du bon boulot 😉

    Mais punaise 200 bornes en 5 semaines, même si les 2 dernières sont ultra Light, ça fait pas grand chose pour une course de 75 bornes 😉

  2. Trabuco ou pas Trabuco, Gore-Tex en plus ou pas… j’peux pas répondre. Trop technique pour moi tout ça ! Par contre, je reste en admiration devant ce superbe tableau 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s