Analyse technique de mes 20 Kilomètres de Paris 2013 vs 2011

Que ceux qui n’aiment pas les chiffres ni les statistiques de première année d’étude passent leur chemin. On va même introduire la notion d’écart type. Oh non troooop dur !

En fait ce qui était surtout dur pour moi c’était ce dernier 20 kilomètres couru dimanche dernier.

Allez pour ce troisième « 20 kilomètres de Paris » courus en 4 ans, on peut faire une petite comparaison. J’aime bien les tableaux de chiffres me permettant éventuellement de trouver des variables explicatives à des performances ou réellement constater des progrès.

comparaison 20 kms de Paris

Que pouvons nous en tirer ? OK ma dernière course est celle qui est courue le plus lentement. A noter que ma cadence (on va y revenir) est plutôt faible, confirmant que j’ai pas mal piétiné sur cette course.  Sur les fréquences cardiaques RAS. Concernant les kms courus les 4 semaines précédentes et la perf il n’y a pas vraiment de relation puisque j’avais grosso modo le même volume avant chaque course.

Allons plus loin et faisons la comparaison de mes deux dernières courses : celle de mon record sur l’épreuve en 2011 et celle de dimanche dernier.

On attaque par les fréquence cardiaques :

FC 20 kms de PAris comparaisons

Premier constat : cette année j’ai bien souffert semble-t-il !!

Manifestement sur le premier kilomètre étant donné la foule impossible de mettre le turbo. Cela dit le fait de devoir doubler, freiner et accélérer par la suite consomme énormément d’énergie. Essayer de se frayer un chemin est une épreuve en soi et il semble que je l’ai payé cette fois en carburant.

Checkons l’évolution de la vitesse sur les deux courses :

vitesse 20 kms de paris comparaisons

TRÈS FORTE VARIABILITÉ D’ALLURE CETTE ANNÉE

D’accord j’ai couru plus lentement lors de la dernière épreuve, pas besoin d’avoir un graph pour le déduire. En revanche ce qui est plus intéressant est la variation de la vitesse cette année par rapport à celle de ma course deux ans plus tôt. Pour l’analyser objectivement on calcule une petite « standard deviation » des vitesses et on constate que cette année celle-ci était de 1.1 km/h alors qu’il y a deux ans elle n’était que de 0.7 km/h ! Cela signifie que mon allure était bien plus régulière il y a deux ans que dimanche dernier. La raison : il y a deux ans je suis parti des sas préférentiels n’étant gêné par aucun coureur alors que cette année la course s’est transformée pour moi en épreuve d’obstacles. Et ça, cela coûte en énergie – on l’a vu plus haut – et si l’on calcule le coût cardiaque -ci-dessous – c’est encore plus flagrant.

coût cardiaque 20 kms de paris

Bon on va arrêter les chiffres et passer à quelque chose de plus fun :

La course à pied ce n’est pas qu’une histoire de jambes c’est aussi une histoire de doigt ! N’est-ce pas François ?

412057

9 réflexions sur “Analyse technique de mes 20 Kilomètres de Paris 2013 vs 2011

  1. Comment tu fais pour calculer ta cadence avec le cardio ? tu as un capteur spécifique ? Et je veux connaitre la formule du cout cardiaque évidemment 🙂 En fait le fait d’attendre et de piétiner au début fausse tout. Billat dit qu’il faut avoir des micro-variations d’allure pour optimiser sa course, mais pas en marchant au début; Du coup je n’ai pas l’impression que les données soient très utiles pour qualifier ta capacité réelle de performance …

    1. Pour la cadence c’est mon accéléromètre attaché à ma chaussure qui me les comptent…comme il estime mon allure également (je n’ai pas de GPS).
      Concernant les micro variations et bien le problème c’est qu’il ne s’agit pas de cela dans ma course et c’est bien le problème. Assez fortes accélérations, assez fortes décélérations : ces dernières sont épuisantes. Billat fait allusion à des transitions en douceur entre des allures différentes. Bref il faut dans ce cadre là s’appuyer sur la dérivée seconde : dans le « modèle de Billat » elle fait allusion à des transitions entre régimes très régulier et faible (faible dérivée secondes de l’allure). Dans mon cas c’est tellement brutale que c’est contre productif (forte dérivée seconde de l’allure entre changement de régimes).
      Définition du coût cardiaque c’est tout simplement le rapport entre Vitesse et FC. A vitesse donnée moins tes FC sont élevées, moins cela ne demande d’effort (si on part du principe que les FC sont fonction de l’effort bien sûr) et plus tu es « économique » en énergie.

      1. Bon donc je viens de réinventer le cout cardiaque sans le savoir quand je compare les taux FC/Vitesse pour voir mon efficacité et mon état de forme d’une séance sur l’autre. Enfin en fait c’est l’inverse mais tout cela reste proportionnel. Je ne pensais pas qu’un jour on me parlerait de dérivée seconde dans un post sur la course à pied … Quand est-ce qu’on met quelques probas Bayesiennes dans tout ça ? 🙂

  2. bblmr

    Non le pire, en fait, c’est que maintenant, avec ton nouveau titre « Grego On The Run », je vais fredonner du Lenny Kravitz pendant 3 jours après chaque article…

    1. bblmr

      En fait non, c’est plutôt bien parce que sur ce titre, il y a au moins 3 pistes de guitares qui s’entremêlent, avec entre autres celle de Lenny et celle de Slash, et c’est plutôt pas des Mickeys !
      Mais bon… pas sûr que mes analyses musicologiques soient à leur place dans un blog dédié à la course à pied (quoi que, courir en musique, c’est plutôt sympa).

    2. « On the Run » : enfin Bblmr tu ne reconnais pas???? C’est sur » Dark Side Of The Moon » (1973 : une excellente année !!) des flamands roses. Voilà pourquoi !!

      1. bblmr

        Maintenant que tu le dis… et que j’ai vérifié.
        C’est marrant car sur cet album, pourtant mythique, je n’aurais pas pu te citer de titres (à part Money). L’explication ? cet album est à voir comme un tout, un ensemble. Extraire un titre n’a pas de sens. C’est ce qui fait qu’au final, c’est loin d’être l’album des Floyds que j’écoute le plus : à chaque fois que je suis tenté, je me dis « pffff… dark side, je suis parti pour 1h d’écoute… allez, je vais sur wish you were here ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s