Saintélyon 2012 : avez vous réalisé une bonne performance par rapport à 2011? Comment comparer les différentes éditions?

Vous aimez les chiffres et les stats ? En voilà! On va rester dans la thématique du blog…et donc parler Mode, Médiane, Moyenne, Ecart Type et faire un test d’échantillonnage ! Non on n’ira pas si loin… 🙂

Vous avez couru plusieurs Saintélyon et notamment la dernière édition qui avait 2 kilomètres de plus et qui s’est courue dans des conditions difficiles, et donc vous vous demandez peut-être : ai-je fait une bonne performance cette année par rapport aux précédentes éditions ?

En effet, comment faire la part des choses entre les facteurs externes de la course qui s’imposent à vous (changement de kilométrages et météo) des facteurs internes (la qualité de votre entrainement, nutrition et psychologie). Vous avez couru cette STL 2012 avec un chrono supérieur de 2 heures par rapport à l’année précédente : est-ce dû aux facteurs externes auxquels vous n’aviez pas prise et en conséquence vous avez donc effectué une performance équivalente à l’année précédente ou avez vous vraiment réalisé une contreperformance (entrainement moins adapté, nutrition non adaptée). Comment répondre à cette question?

J’ai la réponse pour vous ! Ou en tout cas j’ai un début de réponse pour apprécier, soupeser tout cela…

En effet un des moyens d’apprécier le niveau de difficulté d’une épreuve par rapport aux précédentes est d’effectuer une petite analyse statistique des chronos des finishers.

Dans le barchart ci-dessous vous avez la distribution de tous les finishers au raid individuel des trois dernières Saintélyon répartis par tranches horaires de 30 minutes.

STL barchart

Comment est-ce que cela se lit ce tableau d’art contemporain ?

Prenons les trois premières barres : Sur la session 2011 près de 12% des finishers avaient un chrono inférieur à 7h30…ils étaient un peu plus de 8% pour 2010. En revanche, seulement 4% (à peine) des finishers de la STL 2012 (barre orange) avaient franchi la ligne d’arrivée en moins de 7h30 en 2012 !

Autre exemple : La tranche horaire la plus « encombrée » pour la STL 2012 (la tranche modale en statistique) celle où il y a eu le plus grand nombre de finishers est celle correspondant à la tranche horaire 10h30 – 11 heures (flèche rouge sur le graph).

Bon maintenant que vous avez compris comment marche le graph. prenons un peu de recul et regardons la distribution des trois courses. Que constate-t-on ?

On s’aperçoit que sur la STL 2012, le ventre mou du peloton est plus décalé vers la droite que sur les deux autres sessions. Manifestement les finishers de la session 2011 (en rouge) s’en sont bien mieux sortis que sur les sessions 2010 (neige et températures très négatives) et 2012 (neige et verglas).

Bon maintenant essayons de répondre à notre première question. Sur l’édition 2012, comment quantifier par rapport à 2011 l’augmentation de la difficulté de l’épreuve par rapport à 2011.

Décomposons en quartiles ma population statistique de finishers. Rappel statistique : un quartile coupe ma population statistique en quart soit 25%. Donc le coureur du premier quartile a 25% des finishers devant lui et 75% des coureurs derrière lui. Le coureur du 2ième quartile a 50% des finishers ayant réalisé un meilleur chrono et 50% des finishers derrière lui.

stl v2

Regardons la dernière colonne du dernier tableau. On fait le constat que notre coureur du premier quartile en 2012 a réalisé une performance de 8h14 alors qu’en 2012 il a réalisé une performance de 9h04…soit 50 minutes de plus ! Si on applique le même raisonnement aux deux autres quartiles on constate que le différentiel de performance est d’environ + 1 heure ! Et ceci même pour la catégorie SH (Senior Homme).

En conséquence toutes choses égalent par ailleurs, les conditions externes de cette Saintélyon 2012 (parcours plus longs + météo) ont coûté en moyenne aux coureurs + 1 heure par rapport à l’année précédente.

Avec cette donnée en tête je peux analyser ma performance de la manière suivante. J’avais donc réalisé l’année dernière une performance de 7h59. Or cette année, étant donné les nouvelles conditions externes, toutes choses égalent par ailleurs (même condition physique que l’année dernière et tout et tout…) j’aurais dû réaliser une performance  d’environ 7h59 + 1 heure = 9 heures. Et j’ai réalisé une performance de 9h00min 22 secondes. Cela signifie que mon état de forme (ou préparation physique) était cette année grosso modo le même que l’année dernière. Donc ma performance est équivalente à la STL 2011. CQFD

Si vous avez terminé votre STL cette année avec une performance inférieure à votre chrono de l’année dernière + 1 heure vous avez donc réalisé une meilleure performance que lors de l’édition 2011. Bravo à vous !

10 réflexions sur “Saintélyon 2012 : avez vous réalisé une bonne performance par rapport à 2011? Comment comparer les différentes éditions?

  1. Vraiment pertinent comme analyse ! Je crois qu’ils parlaient de 30 minutes supplémentaires pour les 2 kilomètres rajoutés, mais la neige a bel un bien une grosse influence sur le résultat final !

    J’ai finalement eu de le chance l’année dernière 😉

  2. l’année prochaine, je change de tranche !
    compter 30′ pour les 2 kilos de rab ça fait beaucoup je trouve, même pour une moyenne. il faudrait qu’on sorte nos chiffres de nos garmin…
    PLus que la neige, ce sont vraiment les mono traces qui ont du plomber les chronos 😉

    1. Oui les mono traces font partie des facteurs externes, non dépendants de soit. L’idée était de bien faire la part des choses entre ces facteurs et ceux spécifiques au coureur. Toutes ces variables externes = c’est bien environ +1 heure. Quant à l’impact unique des + 2 Kms, très difficile à dire, seules les prochaines éditions le diront avec des conditions similaires à 2011 et là seulement on pourra peut être « isoler la variable » des + 2 kms. Ah je parle comme un statisticien là !!

  3. Sylvain

    Très bonne analyse des performances des 3 dernières courses, apparemment tu n’as pas été le seul a bien en bavé sur la dernière SaintéLyon. Ça me rassure sur mes petites performances sur la neige-glace ces temps-ci … je me traine !!!

    1. C’est clair que l’on perd beaucoup de carburant dans ces conditions. En revanche, c’est très bon pour booster sa VMA ce type d’exercice. A faire et refaire !

  4. Doit on en conclure que les problèmes que tu as eu cette année n’ont finalement que peut d’incidence sur le long terme?
    En tout cas RE-bravo.

    1. Quand même quand même comme je le disais à Boblemar (voir ci dessous), en y regardant de plus près ma contre perf. est quand même de 10 minutes si on est super pointilleux (et non à la grosse louche comme je l’ai fait dans l’article). Par ailleurs j’ai bien senti que j’étais contraint de lâcher un peu la bride lors des ravito et que je n’ai jamais ressenti cette sensation d’aisance lors des premiers 20 kms à l’instar des deux premières éditions.

  5. boblemar

    Pour résumer, à quoi bon courir toute l’année alors qu’en une pratique très intensive durant 3 semaines, c’est kif-kif ?
    … Enfin, si on omet le fait que tu as eu une préparation alternative pour maintenir (ou même développer différemment) ta vma.
    Petite question sur ta préparation : tu n’as pas eu peur de te refaire une fracture de fatigue en intensifiant d’un coup ton entrainement ?

    1. Remarque en regardant d’un peu plus près les chiffres on peut s’apercevoir que dans ma catégorie de classement (dans le premier quartile au scratch) le décalage n’est que de +50 min…donc finalement +10 minutes (60-50) de contre performance. Donc quand même mon état de forme n’était pas le même. Sinon mes trois semaines d’entrainement ont été très réguliers (j’ai couru tous les jours) mais avec un kilométrage journalier assez soft (je ne dépassais pas 1 heure).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s