Répercussions de la SaintéLyon 2010

En guise de deuxième post sur le blog j’espère qu’écrire un article sur ma blessure ne me portera pas malheur.

Car depuis la SaintéLyon je n’ai pas pu reprendre une seule séance. Que s’est il passé ?

Une douleur à l’extérieur du genou gauche, la même semble-t-il que celle qui s’était déclarée lors de ma première journée de course à pied en avril dernier. Mon médecin du sport sélectionné pour l’occasion avait diagnostiqué le syndrome ilio tibial ou autrement dit « Syndrome de l’essuie glace ». Selon Wikipedia, ce mal de genou est causé par un tendon qui relie le fémur au péroné. Ce tendon se déplace lors de la marche ou de la course à pied de part et d’autre de l’articulation du genou tel un essuie glace. Or il arrive que ce tendon touche un relief osseux externe appelé le condyle externe.

Mon médecin à l’époque m’avait prescrit des semelles orthopédiques à mettre dans mes chaussures de running. Et effectivement, la reprise de la course à pied s’était faite sans aucun problème.

Cela dit, en octobre dernier je me suis débarrassé de mes semelles (après 1200 kilomètres de bons et loyaux services) après avoir suivi le conseil d’un « expert » qui était anti semelle. Et j’étais très surpris de me rendre compte que les douleurs ne réapparaissaient pas !! Youpi, mes jambes dans le cadre de la course à pied s’étaient adaptées de telle sorte que je pouvais me passer de semelles pour courir. Du moins c’est ce que j’avais conclu alors.

Puis arrive l’épreuve de la SaintéLyon qui s’annonce difficile à appréhender étant donné le terrain neigeux et verglacé. Mes runnings (Asics Gel Stratus 3) ne pouvaient pas tenir le choc et je décide de me procurer impérativement d’autres chaussures à J-3 ! Le mercredi précédent la SaintéLyon, je décide de casser mes toutes nouvelles chaussures (des Asics Lahar) acquises une heure avant en courant dans mon quartier (le 2ième à Paris). Je parcours rapidement 5 bornes environ à vive allure avec tout mon équipement (frontale comprise) sur les trottoirs parisiens.

Or, le lendemain je ressens une très très légère douleur derrière le genou gauche, du même type que celle d’avril dernier. Et cette douleur m’angoissera jusqu’au départ de la STL.

Puis arrive l’épreuve, c’est donc chaussé de mes chaussures de trail (avec seulement 5 bornes, oui c’est pas bien…mais avais-je le choix ?) ainsi que des chaines YakTrax prêtées par mon frère (un GRAND merci à lui !) que je m’engage dans la SaintéLyon. Grand soulagement lors des premiers kilomètres, je ne ressens aucune douleur ! Je me dis que c’est gagné.

Puis arrive le 45ième kilomètre où la douleur à l’extérieur de mon genou gauche revient de manière vive ! Certes, je n’ai jamais glissé, certes j’ai toujours d’excellents appuis stables alors que la plupart de coureurs devant moi glissent et se font pour certains très mal, en tombant sur le sol verglacés ; parfois les scènes dont je suis témoin semblent sortir tout droit d’un dessin animé de Tex Avery. Alors oui je peux dire que mon équipement m’a protégé des glissades et m’a prévenu de me rompre les os… mais il est probable que l’équipement soit aussi, en partie, responsable de mes douleurs. En effet, mes appuis (chaussures + chaines) sont un peu bancals sur le sol verglacé de la partie descendante sur Lyon.

Quoiqu’il en soit, ayant les mêmes symptômes qu’au printemps dernier, ma blessure est très certainement due à l’absence de mes semelles dans mes nouvelles chaussures de Trail, d’autant que la douleur avait commencé à s’installer le lendemain de l’essai nocturne.

Bon et bien voila. Il va falloir que je retourne chez le podologue, car les fameuses semelles, je les avais jetées il y a un mois !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s